Nouvelle année, nouveaux projets en marche

Bienvenue à nouveau sur mon blogue. J’espère que vous avez passé de Joyeuses Fêtes, profité de temps précieux avec ceux qui vous sont chers, et peut-être même trouvé le temps de vous reposer un peu pour entreprendre du bon pied la nouvelle année excitante qui s’annonce!

Ici à la SMSTC nous avons démarré l’année en trombe en lançant plusieurs nouveaux projets. Laissez-moi vous en donner un petit aperçu. Vous pourrez dire que vous l’avez appris ici en premier!

Nos conservateurs adjoints ne manquent décidément pas d’humour. Emily Gann travaille présentement sur un projet-pilote au sein duquel des humoristes présenteront des artéfacts, disons… (tousse) « inhabituels » de la collection. Si vous étiez humoristes, je gage que vous aussi trouveriez des manières inédites de voir certains des artefacts de la collection. Ne craignez rien, nous allons partager ces vidéos avec vous aussitôt que les humoristes auront fini de se prendre pour des conservateurs de musée (ou est-ce que c’est l’inverse?)

Nous avons aussi bien hâte de commencer à tourner notre nouvelle série de courts films au sujet d’innovateurs canadiens contemporains. Si tout va comme prévu, nous devrions être en mesure de partager avec vous le premier de ce qui sera – on l’espère – une longue et fascinante série. Ce premier épisode se concentrera sur le Dr Francis Plummer, qui était jusqu’à tout récemment à la tête du Laboratoire national de microbiologie du Canada, à Winnipeg, qui est de plus l’une des sommités mondiales sur le VIH. Cela s’inscrit dans la volonté affirmée d’utiliser nos musées à servir de pont entre les grandes innovations canadiennes du passé, ainsi que les innovations futures sur lesquelles le travail s’effectue aujourd’hui, en ce moment même. Si vous connaissez ou faites partie d’organisations où l’innovation est en action, nous voulons vous entendre et voir comment nous pouvons travailler ensemble pour braquer les projecteurs sur l’inventivité des Canadiens en action.

À plus long terme, nous continuons à définir la forme que prendra notre contribution aux célébrations du 150e anniversaire du Canada en 2017. Nous avons commencé à travailler sur certains aspects de cet ambitieux projet, et nous avons hâte de vous présenter les premiers fruits de ces efforts sur l’Institut culturel Google, sous peu.

D’ici là, vous pouvez parcourir la collection en utilisant une application qui a été développée suite au partage des données de notre catalogue en entier via le portail de données ouvertes du Gouvernement du Canada.

Il y a un dénominateur commun à toutes ces activités, et il s’agit de notre objectif annoncé d’élargir notre empreinte numérique et de numériser au maximum le contenu que nous produisons. Rendre le contenu de nos musées nationaux plus accessible pour tous les Canadiens à travers le pays, et non pas seulement ceux qui ont l’occasion de visiter la région de la Capitale nationale, est un engagement ferme de notre part pour lequel nous continuerons à déployer un maximum d’efforts.

Pour ce qui est du renouvellement du Musée des sciences et de la technologie du Canada, grâce au soutien annoncé par le gouvernement du Canada, les choses commencent à se mettre en place : la période de demande d’offres de service pour la gestion du projet s’est terminée la semaine dernière, et nous prévoyons tenir la rencontre de démarrage avec le fournisseur qui aura été retenu vers la mi-février. Pour ce qui est du choix du consultant principal, la période de demande d’offres de services se terminera au début février, et le fournisseur de services retenu devrait débuter son mandat vers le début du mois de mars. Par ailleurs, nous avons commencé cette semaine à retirer certains des artéfacts qui étaient toujours à l’intérieur du musée pour les transférer vers les entrepôts de réserve de la collection. Tous les artéfacts qui doivent être déménagés devraient l’être d’ici le mois d’avril, environ.

Je vous tiendrai au courant de l’avancement de ces importants projets lors des prochaines éditions de ce blogue. Entretemps, nous avons hâte de vous voir au Musée de l’aviation et de l’espace du Canada ainsi qu’au Musée de l’agriculture et de l’alimentation du Canada,